Mot de bienvenue,


Cher étudiant,

En rappel, l’enseignement supérieur est un ordre d’enseignement dispensé dans une institution universitaire ou assimilée et permettant aux étudiants d’acquérir des connaissances de niveau supérieur. Il vise essentiellement à assurer un enseignement de haut niveau, à développer la recherche scientifique et technique, à diffuser la culture et l’information scientifique et technique. Il comporte, dans les pays francophones d’Afrique, un à trois cycles sanctionnés chacun par un diplôme : la fin du 1er cycle est sanctionnée par une licence, le 2e par un DEA ou un master, toute chose permettant de s’inscrire en 3e cycle sanctionné par un doctorat.

Après un DEA obtenu à l’Université Félix Houphouët Boigny de Côte d’Ivoire, je me suis inscrit en thèse à l’Université de Ouagadougou, au Burkina Faso. Tout au long de la thèse, j’ai travaillé avec mon directeur de recherche et suivi quelques séminaires de méthodologie. C’est ce qui se passe encore dans de nombreuses universités francophones d’Afrique.

Plus de vingt (20) années après la soutenance de la thèse de Ouagadougou, je me suis, de nouveau, inscrit en thèse, à l’Université de Montréal. C’est une thèse qui entre dans le cadre d’un programme visant « la formation de spécialistes … au plus haut niveau académique» soutenu par l’Agence Universitaire de la Francophonie et l’Université de Montréal.

Durant ce Programme d’études doctorales à l’Université de Montréal, chacun des quinze étudiants que nous étions, devrait, avant la soutenance, avoir traité et remis aux encadreurs soixante dix neuf (79) travaux. Chaque mois, chaque semestre, les étudiants savaient d’avance combien de travaux sont programmés et quelle était la date de remise de chaque travail. Mieux, chaque étudiant était, d’une part, suivi par ses pairs et, d’autre part, par une équipe d’encadreurs très expérimentés. C’est sur ce programme doctoral très innovateur qu’est bâti celui de l’Ecole doctorale  de l’Université du Faso.

Ayant en charge l'ensemble des questions liées au doctorat, l’école doctorale est un ensemble d'unités de recherche regroupées autour d'une thématique scientifique donnée. 

L’Ecole doctorale « Lettres, langues, Arts et Sciences Humaines » de l’Université du Faso a pour thématique centrale le développement humain durable en Afrique. Elle comprend trois unités de recherches :

-  l’unité de recherche en sciences de l’éducation et de la formation ;

-  l’unité de recherche en sciences de l’homme et de la société ;

-  l’unité de recherche en Lettres, langues et arts.

L’Université du Faso est très heureuse de vous recevoir dans son Ecole doctorale.

Issa Diallo, Maître de recherches

Chargé de la coordination des unités de recherche de l’Ecole doctorale